Benjamin GOLMARD

Ben Golmard, plus connu sous le nom de Bem-te-vi, est à ce jour le premier et le seul- maître de capoeira français.

Passionné du combat sous toutes ses formes, son insatiable curiosité et ses presque 40 ans de pratique ont fait de lui un enseignant hors pair, connu pour sa pédagogie unique et ses connaissances martiales encyclopédiques, grâce auxquelles il parcourt le monde depuis près de 20 ans pour faire profiter de son savoir et de sa personnalité humble et chaleureuse un public toujours conquis.
Il est en outre l’auteur de nombreux supports pédagogiques (K7, DVD et livres) sur la capoeira, qui sont unanimement reconnus internationalement comme des références en la matière.
Enseignant né et pratiquant hors pair, il saura répondre aux attentes des néophytes complets comme satisfaire aux besoins des plus avancés avec la même exigence et cette inextinguible passion qui l’anime et qui a fait sa réputation autour du globe.

Bem-te-vi (Benjamin Golmard) est né en 1973 à Conflans-Sainte-Honorine (78).

Dès son plus jeune âge, il se passionne pour les arts martiaux et le combat sous toutes ses formes, pratiquant tour à tour le judo et la boxe française, le kickboxing et le muay thaï, mais aussi le ninjutsu, le penchak silat, le wu shu (san shou et nan quan) et un court passage par le tae kwon do.

C’est à l’âge de 16 ans qu’il découvre la capoeira au cours d’une démonstration de rue au Forum des Halles, durant l’été 1989.

Le coup de foudre est immédiat, mais à l’époque les cours de capoeira sont pour ainsi dire inexistants à Paris, et il ne pratique que sporadiquement, souvent seul, ou au gré de ses rencontres avec quelques rares pratiquants.

Ce n’est qu’à son retour de Chine en 1993, où il étudie pendant toute une année, et où il a pu en outre s’essayer au Tai chi chuan (style Yang), qu’il décide de se consacrer exclusivement à la pratique et l’apprentissage de la capoeira.

Il effectue de fréquents séjours au Brésil, et devient le 18 octobre 1997 à Rio le premier Français instructeur de capoeira, en présence de nombreux grands maîtres.

C’est également cette année qu’il crée la section capoeira du Kajyn club, où il enseigne jusqu’à aujourd’hui.

Il devient également le premier Français promu au grade de professeur , toujours à Rio, le 12 août 2006, et réitère le fait le 13 août 2011, date à laquelle il est promu au grade de contremaître.

Le 30 juillet 2016, il entre dans l’histoire encore jeune de la capoeira française en devenant le premier Français (et l’un des rares étrangers dans le monde) autorisé à porter la corde noire des Maîtres de capoeira, au sein de la prestigieuse école Grupo Capoeira Brasil de Mestre Paulinho Sabia, l’un des maîtres fondateurs, dont il est l’élève direct et le représentant officiel en France depuis 1999.

A ce jour, Bem-te-vi a formé près de 30 instructeurs de capoeira (dont environ un quart de femmes), et parcourt le monde pour prodiguer son enseignement dans de nombreux pays, y compris au Brésil, où il est l’un des rares étrangers invités à enseigner aux Brésiliens eux-mêmes.

En effet, son expérience martiale, alliée à sa pédagogie unique , en font un enseignant particulièrement apprécié et recherché, il a en outre depuis 20 ans produit de nombreux supports pédagogiques sous diverses formes (k7 vidéo puis DVD, livres), qui ont tous connu un grand succès et sont unanimement considérés comme des références, aussi bien localement qu’au niveau international, dont son ouvrage le plus récent : « La capoeira dévoilée ».

Outre la capoeira, Bem-te-vi pratique le jiu jitsu brésilien depuis 2007, qu’il enseigne également dans plusieurs clubs dans la capitale et en banlieue.